Focus métier avec Pierre-Emmanuel : Maraîcher.ère

NeoFarrm souhaite mettre à l’honneur le portrait de Pierre-Emmanuel BIETTE l’un des maraîchers de notre ferme de Saint Nom La Bretèche! Il est en charge de cultiver les fruits et légumes de la ferme et s’assure de la bonne production ainsi que de la qualité de nos cultures. Il vous parle ici de son parcours ainsi que de son métier de maraîcher 

  • Peux-tu te présenter, quel est ton parcours ?

Je m’appelle Pierre-Emmanuel, j’ai 27 ans et je suis maraîcher chez Neofarm depuis bientôt 1 an. Avant de me tourner vers le maraîchage,  j’ai commencé des études d’ingénierie au Canada qui bien qu’enrichissantes, ne m’ont pas pleinement satisfait. J’ai préféré m’orienter vers un métier plus concret et plus proche de la nature. Je suis donc rentré en France pour réaliser un BTS production végétale pendant lequel j’ai travaillé dans la grande culture et la polyculture élevage. C’est par du woofing que j’ai découvert l’agroécologie, qui m’a immédiatement intéressé, j’ai donc cherché un travail dans ce domaine et… Neofarm m’a ouvert ses portes.

  • Pourquoi es-tu devenu maraîcher ?

Je souhaitais sincèrement réaliser un métier manuel ayant du sens et travailler en extérieur : le maraîchage était donc parfait ! J’ajouterais que la grande complexité du vivant et tous les défis que l’agriculture a à relever m’ont particulièrement motivé.

  • Qu’apprécies-tu dans ton quotidien chez NeoFarm ?

L’autonomie, la grande diversité des tâches dues à la grande variété des cultures et le fait de travailler dans un environnement beau et apaisant. De plus, le fait d’être assisté par un robot est également une réelle aide qui permet d’atténuer le temps passé sur des tâches répétitives et de centraliser les efforts physiques au profit des cultures.

  • Quel conseil voudrais-tu donner à ceux qui souhaitent se lancer ? 

Tout d’abord, de réaliser des stages ou du woofing pour découvrir le métier et tous ses aspects, puis ensuite de se lancer pleinement dans ce domaine qui est si riche et intéressant car nous avons besoin de monde pour inventer des modèles plus durables, comme nous le faisons chez NeoFarm !

  • Où te vois-tu dans 5 ans? 

Dans 5 ans, je me vois bien chef d’exploitation d’une ferme NeoFarm (pourquoi pas près de la mer ).

Contactez-nous

Appel à projet

Collectivités, acteurs du territoire proposez votre candidature jusqu’au 30/09/22 !

+ d’infos